La ville nature, entre espaces verts et bleus

Une gestion de l’eau adaptée au changement climatique

La ville nature, entre espaces verts et bleus

Une gestion de l’eau adaptée au changement climatique

La Région de Bruxelles-Capitale s’est dotée d’un plan de Gestion de l’eau (2016-2021) pour une politique régionale plus durable en la matière. En 2019, deux nouvelles règlementations ont fixé les conditions d’exploitation des eaux souterraines et des bassins d’orage. Divers secteurs professionnels ont été consultés pour fixer ces règlementations.

Plan de Gestion de l’eau

Préserver les nappes aquifères

L’eau des nappes aquifères peut être captée dans le cadre de chantiers de construction, ou pour développer des techniques d’énergie renouvelable, comme la géothermie. Pour préserver les eaux souterraines, une réglementation a été établie. Désormais, toute action de captage des eaux souterraines est soumise à un permis d’environnement.

Pourquoi un permis d’environnement ?

  • Pour préserver la qualité et la quantité des eaux souterraines, ainsi que leurs écosystèmes
  • Pour éviter la multiplication de captages dans une même zone
  • Pour assurer la stabilité des infrastructures dans l’environnement de la prise d’eau

Faire face aux inondations

Face à l’augmentation des fortes pluies et des risques d’inondation, les bassins d’orage assurent un rôle essentiel. Installés en surface ou en sous-sol, ils stockent les eaux de pluie accumulées à proximité de sites imperméables. Lorsque les égouts sont saturés, le stockage de l’eau dans les bassins d’orage évite le déversement d’eaux usées dans les cours d’eau bruxellois.

La nouvelle réglementation concerne l’installation, l’entretien et le contrôle des bassins d’orage de plus de 10m3. Ils doivent désormais être déclarés comme installation classée.

Les objectifs ?

  • Fournir une vue d’ensemble des dispositifs répartis sur la Région
  • Prévenir et mieux gérer les risques d’inondation locale.
Un étang entouré de verdure à côté d'un bâtiment de béton

En action pour une gestion plus durable de l’eau